Douâas du ramadan
Douâas du ramadan

Douâa 29 ramadan

Ali (DAS) a dit : «  Celui qui désire voir ses œuvres pesées de la plus complète des façons qu’il dise à la fin de son assemblée ou quand il se lève : «  Gloire à ton Seigneur, le Seigneur de la puissance (il est au-dessus) de ce qu’ils décrivent ! Et paix sur les Messagers et louange à Dieu, Seigneur des mondes ! » (Sourate 37 ; verset 180-182),( Rapporté par Abou Nouaym)

“سبحان ربّك ، ربّ العزّة عمّا يصفون و سلام على المرسلين و الحمد لله ربّ العالمين.”

« soubhana rabbika, rabbi l’izzati âmma yassifoun, wa salamoun âla l’moursalin wa l’hamdoulillahi rabbi l’âlamin. »

Douâa 28 ramadan

Ô Grand Dieu ! Accorde Ta clémence à notre maître Mouhammad, Ton Serviteur, Ton Prophète, et Ton Messager, le prophète illettré, ainsi qu’à sa famille,ses Compagnons, et accorde-leur en nombre illimité Ton salut, autant qu’il est de choses que Ton savoir cerne, et de choses que Ton calame a tracées-et que Ton Livre a dénombrées. Et accorde Ton agrément, O Grand Dieu, à nos maîtres Abou Bakr, et Oumar, et Outhman, et Ali, ainsi qu’à tous les Compagnons, et à leurs successeurs, et à ceux qui leur succèdent dans la voie de la bienfaisance jusqu’au Jour de la rétribution.

“اللهمّ صلّ على سيّدنا محمّد، عبدك و نبيّك و رسولك النّبيّ الأميّ، و على آله و صحبه و سلّم تسليما عدد ما أحاط به علمك، و خطّ به قلمك، و أحصاه كتابك. و ارض اللهمّ عن ساداتنا أبي بكر، وعمر، و عثمان وعليّ، و عن الصّحابة أجمعين، و عن التّابعين و تابعيهم بإحسان إلى يوم الدّين.”

«  Allahoumma salli âla sayidina mouhammad,âbdika wa nabiyyika, wa rasoulika annabiyyi l’oumiyyi, wa âla alihi wa sahbihi wa sallim taslima,âdada ma ahata bihi ilmouk, wa khatta bihi qalamouk, wa ahsahou kitabouk, wa ‘rdha  Allahoumma âla sadatina Abi Bakr, wa Oumar wa outhman, wa âli ,wa âni ‘sahabati adjmaïn ,wa attabiïn wa tabiïhim, ila yawmi’ din. »

Douâa 27 ramadan

L’invocation du chagrin ou de la tristesse : «  Il n’y a Dieu que Toi . Gloire à Toi ! J’étais certes du nombre des injustes. »

“. لا إله إلا أنت ، إنّي كنت من الظّالمين “

« La ilah illa ant, inni kount mina’thalimin.

Douâa 26 ramadan

Mouadh Ibn Djabal (DAS) rapporte que le Messager de Dieu (PBSL) prit sa main et dit : « Ô Mouadh ! Par Dieu vraiment je t’aime. Je te recommande, ô Mouadh de ne jamais omettre de dire au terme de chaque prière : « Ô Grand Dieu ! Aide-moi à me souvenir de toi, à te remercier et à t’adorer de belle façon. » (Rapporté par Abou Daoud)

“. اللهمّ أعنّي على ذكرك و شكرك و حسن عبادتك “

« Allahoumma aïnni âla thikrika,wa choukrika, wa housni ibadatik. »

Douâa 25 ramadan

Khalid Ibn Alwalid (DAS) rapporte qu’il fût touché par l’insomnie. Le Messager de Dieu (PBSL) lui dit alors : « T’enseignerai-je des paroles qui entraîneront ton sommeil lorsque tu les diras ? Dis : « Ô Grand Dieu ! Seigneur des sept cieux et ce qu’ils couvrent, et seigneur des terres et ce qu’elles portent et seigneur des diables et de ceux qu’ils égarent, sois mon protecteur contre le mal de l’ensemble de Tes créatures empêchant que l’une d’entre elles ne m’agresse injustement ou ne m’oppresse. Puissant est Ton protégé, béni est Ton nom. » Khalid Ibn Alwalid prononça ces paroles et retrouva le sommeil. (Rapporté par al Tabarani)

اللهمّ ربّ السّماوات السّبع و ما أظلّت، و ربّ الأراضين و ما أقلّت، و ربّ الشّياطين و ما أضلّت، كن لي جارا من شرّ خلقك أجمعين، أن يفرط عليّ أحدمنهم أو أن يطغى عزّ جارك و تبارك اسمك

«  Allahoumma rabba’samawati ‘sabâ wa ma athallt, wa rabba ‘laradhina wa ma aqallat, wa rabba’chayatina wa ma adhallat, koun li djarane min chari khalqika adjmaïne  ane yafrouta âlayya ahadoun minhoum aw ane yatgha, âzza djarouk, wa tabaraka’smouk. »

Douâa 24 ramadan

D’après Amr Ibn Shuayb, d’après son père, d’après son grand-père(Que Dieu soit satisfait d’eux), le Messager de Dieu (PBSL) a dit : « Lorsque l’un d’entre vous est effrayé pendant son sommeil, qu’il dise : «  Je cherche protection auprès des paroles accomplies de Dieu contre Sa colère, Son châtiment et contre le mal de Ses serviteurs, contre les tentations des diables ainsi que le fait qu’ils se présentent à moi ».Ainsi ce qui l ’a effrayé ne saurait lui nuire. » (Rapporté par Abou Daoud, Al Tirmidhi et Al Nasai)

“أعوذ بكلمات الله التّامّات من غضبه، و عقابه، و شرّ عباده، و من همزات الشّياطين و أن يحضرون

«  Aouthou bikalimati’lahi tammati mine ghadhabih, wa iqabih, wa charri  ibadih, wa mine hamazati’chayatini wa ane yahdhouroun.

Douâa 23 ramadan

L’invocation de la prière de la nuit :

D’après Abdallah Ibn Abbas (DAS), lorsque le Prophète (PBSL) se levait la nuit pour prier il disait : « Ô Grand Dieu ! À Toi revient toute louange, Tu es Celui qui maintient l’ordre des cieux et de la terre et de ceux qui s’y trouvent ! À Toi revient toute louange, tu détiens la royauté des cieux et de la terre et de ceux qui s’y trouvent ! À Toi revient toute louange, Tu es la Lumière des cieux et de la terre et de ceux qui s’y trouvent ! À Toi revient toute louange, Tu es la Vérité. Ta promesse est vérité. Ta rencontre est vérité. Ta parole est vérité. Le paradis est vérité. L’Enfer est vérité. Les prophètes sont vérité. Et Mouhammad (PBSL) est vérité. Et l’Heure (dernière) est vérité.

Ô Grand Dieu ! À Toi je suis soumis. En toi j’ai cru. À Toi je m’en suis remis. Vers Toi je suis revenu. Par Toi j’ai affirmé mon désaccord. C’est à Toi que je ramène tout jugement.

Pardonne-moi donc mes péchés passés et futurs, ce que j’ai tenu secret et ce que j’ai divulgué, et ce que Tu connais mieux que moi-même. Tu es Celui qui fait avancer et reculer. Il n’y a de Dieu que toi. Et il n’y a de puissance et de force qu’en Dieu. (Rapporté par Al-Boukhari)

” اللهمّ لك الحمد أنت قيّمُ السّماوات و الأرض و من فيهنّ، و لك الحمد أنت نور السّماوات و الأرض و من فيهنّ. و لك الحمد، أنت الحقّ ، و وعدك حقّ، و لقاؤك حقّ، و قولك حقّ، و الجنّة حقّ، و النّار حقّ ، و النّبيّون حقّ، و محمّد صلى الله عليه و سلّم حقّ و السّاعة حق، اللهمّ لك أسلمت، و بك آمنت،و عليك توكّلت، و إليك أنبت، و بك خاصمت، وإليك حاكمت، فاغفر لي ما قدّمت و ما أخّرت، و ما أسررت و ما أعلنت، و ما أنت أعلم به منّي، أنت المقدّم و أنت المؤخّر، لا إله إلاّ أنت، و لا حول و لا قوّة إلاّ بك.”

« Allahoumma laka l’hamdou anta qayyimou s’amawati wa l’ardh wa mane fihin, wa laka l’hamdou anta nourou s’amawati wa l’ardh wa mane fihin, wa laka l’hamd, anta l’haq, wa waâdouka haq, wa liqaouka haq, wa qawlouka haq, wa l’djannatou haq, wa n’arou haq, wa n’abiyyouna haq, wa Mouhammadoun salla l’ahou âlayhi wa sallam haq, wa s’aâtou haq, allahoumma laka aslamt wa bika amantk wa âlayka tawakkalt, wa ilayka anabt, wa bika khasamt,wa ilayka hakamt, faghfirli ma qaddamtou wa ma akhart, wa ma asrartou wa aâlant,wa ma anta aâlamou bihi minni, anta l’mouqaddimou wa anta l’mouakhir, la ilaha illa ant, wa la hawla wa la qowata illa bik. »

Douâa 22 ramadan

douâa al qounout :

O Seigneur ! Guide-moi parmi ceux que Tu as guidé, accorde-moi le salut (ou la santé) parmi ceux auxquels Tu l’as accordé, prends-moi en charge parmi ceux que Tu as pris en charge, bénis ce que Tu m’as donné, épargne-moi le mal que Tu as décrété, (car) c’est Toi certes qui juge et on ne peut Te juger. (Et) ne sera humilié celui que Tu prends en charge (comme ne sera jamais honoré celui que Tu as pris comme ennemi). Bénis sois-Tu, ô Seigneur et sois exalté. (Il n’est de secours excepté le Tien).

“اللهمَ اهدني فيمن هديت و عافني فيمن عافيت و تولني فيمن تولَيت و بارك لي فيما أعطيت و قني شرَ ما قضيت فإنَك تقضي و لا يُقضى عليك، إنَه لا يذلَ من واليت، ولا يعزَ من عاديت تباركت ربَنا و تعاليت”.

« Allahoumma ahdina fimane hadayt, wa âfina fimane âfayt wa tawallana fimane tawallayt, wa barik lana fima aâtayt fainnaka taqdhi wa la youqdha â layk, innahou  la yathillou mane walayt, wa la yaïzou mane âdayt,  tabarakta rabbana wa taâlayt. »

Douâa 21 ramadan

Aïcha (DAS) rapporta : Je demandai : « O Envoyé de Dieu, si je reconnaissais la nuit du destin, que devrais-je dire pendant cette nuit ? Le Prophète(PBDL) a répondu : « Dis : « Mon Dieu, Tu es indulgent et tu aimes l’indulgence, montre-Toi indulgent à mon égard.(rapporté par Attirmithi)

عن السَيَدة عائشة رضي الله عنها قالت : قلت يا رسول الله ! أرأيت إن علمت أيّ ليلةٍ ليلة ُ القدر، ما أقول فيها؟ قال صلى الله عليه و سلم : ” قولي: اللهمَ إنّك عفوٌّ تحبّ العفوَ، فاعف عنّي”. رواه الترمذي

« Allahoumma innaka âfouwoune touhibbou l’âfouwa faâfou ânna »

Douâa 20 ramadan

D’après Abdoullah Ibn Ghannam Al-Bayadi (DAS), le Messager de Dieu (PBDL) a dit : « Celui qui dit au matin et au soir : « Ô Grand Dieu ! Quelque bienfait dont je bénéficie ou dont bénéficie l’une de tes créatures en ce matin (en ce soir, le soir) il provient de Toi seul, l’Unique, Tu n’as pas d’associé. À Toi donc reviennent toute louange et tout remerciement » trois fois  a rempli son devoir de remercier Dieu en ce jour et en cette nuit. » (Rapporté par Abou Daoud, An-Nasai et Ibn Hibban)

في الصَباح: ” اللهمَ ما أصبح بي من نعمة أو بأحد من خلقك فمنك وحدك لا شريك لك، فلك الحمد، و لك الشَكر”.

في المساء: ” اللهمَ ما أمسى بي من نعمة أو بأحد من خلقك فمنك وحدك لا شريك لك، فلك الحمد، و لك الشَكر”.

Le matin :« allahoumma ma asbaha  bi mine nîmatin aw bi ahadine mine khalkik, faminka wahdaka la charika lak. Falaka l’hamdou wa laka achoukr. »
Le soir : « allahoumma ma amsa  bi mine nîmatin aw bi ahadine mine khalkik, faminka wahdaka la charika lak. Falaka l’hamdou wa laka achoukr. »

Douâa 19 ramadan

D’après Ibn Abbas (DAS), le Messager de Dieu (PBDL) a dit : «  Celui qui dit : « Ô Grand Dieu ! Je me retrouve au matin (au soir) bénéficiant de tes bienfaits, épargné de tout mal, préservé et protégé. Parachève donc pour moi Tes bienfaits, assure-moi Ton entière protection, et cache complètement mes faiblesses en ce bas-monde comme dans la vie dernière » trois fois au matin et au soir, il incombe à Dieu-Exalté soit-il- de parachever Son bienfait en sa faveur. » (Rapporté par Ibn As-Sunni)

في الصّباح: ” اللهمّ إنّي أصبحت منك في نعمة و عافية و ستر، فأتمّ عليّ نعمتك، وعافيتك،  سترك  في الدّنيا و الآخرة.”

في المساء: ” اللهمّ إنّي أمسيت منك في نعمة و عافية و ستر، فأتمّ عليّ نعمتك، و عافيتك، و سترك  في الدّنيا و الآخرة.”

Le matin:« allahoumma inni asbahtou  minka fi nîmatine wa âfiyatin wa sitr. Fa atimma âlaya nîmataka wa âfiyataka wa sitraka fi-dounya wa alakhira. »

Le soir: :« allahoumma inni amsaytou  minka fi nîmatine wa âfiyatin wa sitr. Fa atimma âlaya nîmataka wa âfiyataka wa sitraka fi-dounya wa alakhira. »

Douâa 18 ramadan

Oubayy Ibn Kaab (DAS) a dit : «  Le Messager de Dieu (PBDL) nous apprenait à dire lorsque nous nous retrouvions au matin : « Nous voilà au matin alors que nous nous conformons à la nature originelle de l’Islam, à la parole du monothéisme pur, à la religion de notre Prophète Mouhammad (PBDL), et à la voie de notre père Ibrahim, nous vouant exclusivement à Dieu. Et il n’était pas du nombre des associationnistes. » 3fois.Il nous apprenait à dire la même chose au soir. » (Rapporté par Abdoullah le fils de l’Imam Ahmad)

في الصّباح: ” أصبحنا على فطرة الإسلام ، و على كلمة الإخلاص، و على دين نبيّنا محمّد صلى الله عليه و سلم، و على ملّة أبينا إبراهيم حنيفا و ما كان من المشركين.”

في المساء: ” أمسينا على فطرة الإسلام ، و على كلمة الإخلاص، و على دين نبيّنا محمّد صلى الله عليه و سنم، و على ملّة أبينا إبراهيم حنيفا و ما كان من المشركين.”

Le matin :« asbahna  âla fitrati al islam, wa âla kalimatil-ikhlas, wa âla dini nabiyinna Mouhammadin salla lahou âlayhi wa sallam, wa âla milati abina Ibrhi hanifa. Wa ma kana minal mouchrikin. »

Le soir : «  Amsayna âla fitrati al islam, wa âla kalimatil-ikhlas, wa âla dini nabiyinna Mouhammadin salla lahou âlayhi wa sallam, wa âla milati abina Ibrhi hanifa. Wa ma kana minal mouchrikin. »

Douâa 17 ramadan

Abou Hourayra (DAS) a dit : « Le Messager de Dieu (PBDL) disait lorsqu’il se retrouvait au matin : « Nous voilà au matin alors que la royauté appartient à Dieu et que la louange Lui revient. Il n’a point d’associé. Il n’y a de dieu que Lui, et vers Lui se fait la résurrection » trois fois et lorsqu’il se retrouvait au soir : «  Nous voilà au soir alors que la royauté appartient à Dieu et que la louange Lui revient. Il n’a point d’associé. Il n’y a de dieu que Lui, et vers Lui se fait la résurrection » trois fois. (Rapporté par Ibn As-Sounni et Al-Bazzar)

في الصّباح:

” أصبحنا و أصبح الملك لله و الحمد لله، لا شريك له، لا إله إلا هو إليه النّشور.”

في المساء:

” أمسينا و أمسى الملك لله، و الحمد لله، لا شريك له، لا إله إلا هو إليه المصير,”

Le matin« asbahna   wa asbaha   al moulkou lillahi. walhamdoulilahi la charika lah. La ilah illa houwa wa ilayhi annouchour.»

Le soir : «  Amsayna wa amsa almoulkou lillah, gh charika lah, lahou almoulkou wa lahou alhamd wa ilayhi almassir. »

Douâa 16 ramadan

« Ô Grand Dieu ! Préserve- moi et donne- moi une bonne santé au niveau de mon corps. Préserve- moi et donne- moi une bonne santé au niveau de mon ouïe. Préserve moi et donne moi une bonne santé au niveau de ma vue. » 3 fois

” اللهمّ عافني في بدني، اللهمّ عافني في سمعي، اللهمّ عافني في بصري.”

« Allahoumma âfini fi badani, allahoumma âfini fi samï, allahoumma âfini fi bassari. »

Douâa 15 ramadan

Lorsque l’on est atteint par le chagrin ou la tristesse, on dit : « Ô Grand Dieu ! C’est Sa miséricorde que j’espère. Ne m’abandonne pas à moi – même, serait- ce le temps d’un clin d’œil, et améliore l’ensemble de ma situation, il n’y a de dieu que Toi ! »

” اللهمّ رحمتك أرجو، فلا تكلني إلى نفسي طرفة عين، و أصلح لي شأني كلّه، لا إله إلا أنت.”

« Allahouma rahmatouqa ardjou, fala takilni ila nafsi tarfata ‘aynin, wa aslih li chaani koullah ; la ilaha illa ant. »

Douâa 14 ramadan

Lorsque l’on est atteint par l’affliction ou le souci, on dit : « Il n’y a de dieu que Dieu, le Noble, l’Immense. Gloire à lui. Béni soit Dieu le Seigneur du Trône immense ! Louange à Dieu le Seigneur des mondes ! »

” لا إله إلا الله الكريم العظيم، سبحانه، تبارك الله ربّ العرش العظيم، الحمد لله رب العالمين.”

« La ilaha illa ‘llahou l’karimou l’azhim. Soubhanahou, tabaraqa ‘llahou rabbou l’archi l’azhim. Alhamdu lilahi rabbou l’alamin.  »

Douâa 13 ramadan

Abou Sallam (DAS) a dit : « j’ai entendu le Messager de Dieu (PBDL) affirmer : «  Celui qui dit au matin et au soir : «  Nous acceptons Dieu comme Seigneur, l’Islam comme religion et Mouhammad (PBDL) comme Messager », il incombe à Dieu de le satisfaire » ( Rapporté par Abou Daoud et Atirmithi)

“ رضيت بالله ربّا، و بالإسلام دينا، و بمحمّد صلى الله عليه و سلّم نبيّا و رسولا.”

« Radhitou billahi rabba wa bilislami dina wa bi mouhammadin slla lahou âlayhi wa sallam nabiyane wa rassoula. »

Douâa 12 ramadan

D’après Abdoullah Ibn Oumar  (DAS), le Messager de Dieu (PBSL) leur rapporta qu’un adorateur parmi les adorateurs de Dieu a dit : « Ô mon Seigneur! À toi revient toute louange, comme il sied à la majesté de Ton visage et à l’immensité de Ton autorité. » Trois fois, de telle sorte que les anges (qui recueillent et enregistrent les actions) en éprouvèrent de la difficulté et ne surent comment l’inscrire. Ils montèrent au ciel et demandèrent : « Ô notre Seigneur! Ton adorateur a dit certes une parole et nous ne savons pas comment l’écrire ? ». Dieu -Exalté soit-il- dit alors : «  Écrivez-la telle que l’a dite mon adorateur, jusqu’à ce qu’il me rencontre alors je le récompenserai. » (Rapporté par Ahmad et Ibn Maja)

يا ربي لك الحمد كما ينبغي لجلال وجهك، و عظيم سلطانك.”

«  Ya rabbi laka alhamdou kama yanbaghi lidjallali wadjhika wa âdhimi soultanik. »

Douâa 11 ramadan

Abou Moussa Alachâri (DAS) a dit : «  le Messager de Dieu (PBSL) nous fît un certain jour un serment, et il déclara : «  Ô gens! craignez-donc le shirk (associationnisme) : il est en vérité plus caché que la marche de la fourmi » quelqu’un dit alors : « et comment pourrions-nous nous en préserver alors qu’il est plus caché que la marche de la fourmi, ô Messager de Dieu » et il répondit : «  Dites : « Ô grand Dieu ! Nous te demandons de nous accorder ta protection contre le fait de T’associer une  chose que nous connaissons et nous te demandons pardon pour ce que nous ne connaissons pas. » Trois fois. (Rapporté par Ahmad et Al Tabarani)

” اللهمّ إنّا نعوذ بك من أن نشرك بك شيئا نعلمه، و نستغفرك لما لا نعلمه.”

« Allahoumma inna na’outhou bika mine ane nouchrika bika chayane naâlamouh wa nastarfirouka lima la naâlamouh. »

Douâa 10 ramadan

D’après Anas Ibnou Malik (DAS), le Prophète (PBSL) se rendit chez Saâd Ibnou Oubada(DAS), ce dernier vint avec du pain et de l’huile, le Prophète (PBSL) mangea, puis dit : « Les jeûneurs ont rompu leur jeûne chez vous, les gens pieux ont mangé votre nourriture, et que les Anges implorent pour vous Sa clémence ! » (Rapporté par Abou Daoud)

“. أفطر عندكم الصّائمون، و أكل طعامكم الأبرار، و صلّت عليكم الملائكة”

« Aftara indakoum assaïmoun, wa akala taâmakoum alabrar alabrar wa sallat âlaykoum almalaïkah. »

Douâa 9 ramadan

D’après Djoubayre Ibnou Moutïm (DAS), le Messager de Dieu (PBSL) a dit : « Celui qui dit : « Gloire à toi, ô Grand Dieu, et par Ta louange ! Je témoigne qu’il n’ y a de Dieu que toi, je Te demande pardon, et je reviens à Toi en me repentant », dans une assemblé où Dieu est évoqué, sa parole est comparable à un sceau avec lequel il scelle sa bonne œuvre. Et celui qui prononce cette parole dans une assemblée où se sont dites des futilités, elle constitue pour lui une expiation de sa faute. » (Rapporté par Annasaï, Attabarani..)

” سبحانك اللهمّ و بحمدك، أشهد ألا إله إلا أنت، أستغفرك، و أتوب إليك.”

« Soubhanaka lahoumma wa bihamdika achhadou alla ilah illa ant astarfiroukr wa atoubou ilayk .»

Douâa 8 ramadan

D’après Abou Ayyoub (DAS) le Prophète (PBSL) a dit : »Celui qui dit lorsqu’il se retrouve au matin : « Il n’ y a de Dieu qu’Allah. Il n’a pas d’associé. À Lui reviennent la royauté et la louange. Et Il a pouvoir sur toute chose. » 10 fois, Dieu- à lui la puissance et la majesté-lui inscrit chaque fois qu’il dit ces paroles dix bienfaits et il efface (de son registre) dix mauvaises actions, et il l’élève par ces paroles de dix degrés et elles représentent l’équivalent de l’affranchissement de dix esclaves, et elles lui sont une armure le protégeant du début à la fin de la journée, et il ne fera pas ce jour-là une action qui l’emporte (en mérite) sur ces paroles. Et s’il les dit lorsqu’il se trouve au soir, il obtiendra la même chose. » (Rapporté par Ahmed, Atabarani..)

“لا إله إلا الله، وحده لا شريك له،له الملك وله الحمد، و هو على كلّ شيء قدير.”

« La Illaha illa ‘lah,wahdahou la charika lahou , lahou l’moulk , wa lahou l’hamd wa houwa âla koulli chayïne qadir. »

Douâa 7 ramadan

D’après Amr Ibn Chouâyb, d’après son père, d’après son grand père (DAS), le Messager de Dieu (PBSL) a dit : «  Celui qui glorifie Dieu cent fois dans la matinée et cent fois dans la soirée est semblable (en rétribution) à celui qui a accomplie cent pèlerinage. Celui qui loue dieu cent fois dans la matinée et cent fois dans la soirée est semblable (en rétribution) à celui qui a équipé cent chevaux (pour le combat) dans la voie de Dieu, ou à celui qui a participé à cent expéditions militaires. Celui qui proclame cent fois l’unicité de Dieu dans la matinée et cent fois dans la soirée est semblable (en rétribution) à celui qui a affranchi cent esclaves parmi les enfants d’Ismaël. Celui qui proclame la Grandeur de Dieu cent fois dans la matinée et cent fois dans la soirée, nul ne fera en ce jour plus que ce qu’il a fait, à moins qu’il ne dise l’équivalent de ce qu’il a dit, ou plus que ce qu’il a dit. »
Gloire à Dieu! Et louange à Dieu! Et in n’y a de Dieu que Dieu! Et Dieu est plus grand! (cent fois). (Rapporté par A’Tirmithi)

” سبحان الله ، و الحمد لله ،و لا إله إلا الله, و الله أكبر.”

« Soubhana’llahi wa l’hamdou lillahi, wa la ilaha illa l’lahou, wa l’lahou Akbar. »

Douâa 6 ramadan

Zayd (Ibn B sqawlâ), l’affranchi du Prophète (PBSL) a dit : « J’ai entendu mon père me relater que mon grand père avait entendu le messager de Dieu (PBSL) dire : « Celui qui dit : « Je demande pardon à Dieu hormis lequel il n’y a pas d’autre Dieu, le Vivant, le Subsistant, qui maintient l’ordre de toute chose et je reviens à lui me repentant ». Il lui pardonne même s’il a fuit au moment de l’assaut au combat. » (Rapporté par Abou Daoud et A’Tirmidhi)

” أستغفر الله الذي لا إله إلا هو الحيّ القيّوم و أتوب إليه”.

«  Astarfirou’laha ‘llathi la Ilaha illa houwa l’hayyou l’qayyoumou wa atoubou ilayhi ».

Douâa 5 ramadan

D’après Chaddad Ibn Aous- que Dieu soit satisfait de lui- le Prophète (PBSL) a dit : «  L’invocation maîtresse pour demander pardon est : « Ô Grand Dieu ! Tu es mon Seigneur. Il n a de Dieu que Toi. Tu ma créé je suis ton serviteur (ton adorateur).Je me conforme autant que je peux à Ta promesse. Je cherche protection auprès de Toi contre le mal que j’ai fais. Je reviens à Toi reconnaissant Ton bienfait sur moi et je reviens reconnaissant mon péché. Pardonne moi donc : nul ne pardonne en vérité les péchés, sinon Toi. » Celui qui la dit au soir avec la conviction de se voir exaucé et qui meurt cette nuit, entre au paradis. Celui qui la dit au matin avec la conviction de se voir exaucé et qui meurt ce jour, entre au paradis. » (Rapporté par Al- Boukhari et d’autres traditionnistes)

” اللهمّ أنت ربّي لا إله إلا أنت، خلقتني و أنا عبدك ، و أنا على عهدك و وعدك ما استطعت، أعوذ بك من شرّ ما صنعت أبوء لك بنعمتك عليّ و أبوء بذنبي فاغفر لي ، أنّه لا يغفر الذنوب إلا أنت” آميــــن.

«  Allahoumma anta rabi la ilaha illa anta khalaqtani wa ana âbdouk, wa ana âla âhdika wa waâdika ma’stataât, aouthou bika min chari ma sanaât, abouou laka biniâmatika âlaya, wa abouou bithambi fa’rfirli, innahou la yarfirou’thounouba illa ant. » Amine.

Douâa 4 ramadan

Abou Saïd el-Khoudri (que Dieu soit satisfait de lui) a dit : «  Le Messager de Dieu (PBSL) entra un jour dans la mosquée, et voici qu’il se trouve en face d’un homme parmi les Ansar appelé Abou Oumama.
Il lui demanda : « Ô Abou Oumama comment ça se fait que je te voie assis dans la mosquée alors que ce n’est pas l’heure de la prière ? » Il répondit : «  Cela est due aux soucis et aux dettes qui m’incombent, Ô Messager de Dieu ! » Le Prophète (PBSL) reprit : « T’enseignerai-je des paroles par lesquelles, lorsque tu les diras, Dieu dissipera ton souci acquittera pour toi tes dettes ! »

_ « Certes, oui, ô Messager de Dieu, dit l’homme. »

Le Prophète (PBSL) poursuivit : « Dit au matin et au soir : « Ô grand Dieu ! Je cherche protection auprès de Toi contre le souci et la tristesse. Je cherche protection auprès de toi contre l’incapacité et la paraisse. Je cherche protection auprès de Toi contre la lâcheté et l’avarice. Je cherche protection auprès de toi contre l’excès de dettes et la domination des hommes. »
Abou Oumama affirma : «  Je fis cela assez bien que Dieu dissipa mon souci, et acquitta pour moi mes dettes. » (Rapporté par Abou Daoud)

” اللهمّ إنّي أعوذ بك من الهمّ والحزن، وأعوذ بك من العجز و الكسل، و أعوذ بك من الجبن و البخل، و أعوذ بك من غلبة الدّين و قهر الرّجال.”

«  Allahoumma ini aouthou bika mina l’hami wa l’hazani wa aouthou bika mina l’âdjzi wa l’kassali wa aouthou bika mina l’djoubni wa l’boukhli wa aouthou bika min ralabati’dayni wa qahri’ridjal. »

Douâa 3 ramadan

D’après abou Hourayra-que dieu soit satisfait de lui- le Prophète (PBSL) a dit : «  Celui qui dit au soir trois fois : « Par les Paroles accomplies de Dieu, je cherche protection contre le mal de ce qu’Il a créé » aucune fièvre (due à un poison ou une morsure venimeuse) ne lui nuira cette nuit. » (Hadith authentique rapporté par Ibn Hibban)

” أعوذ بكلمات الله التّامّات من شرّ ما خلق”.

« Aouthou bimalimati’llahi ‘tamati min chari ma khalaq »

Douâa 2 ramadan

D’après Uthman Ibn Affan (que Dieu soit satisfait de lui) le Messager de Dieu (PBSL) a dit : « Tout adorateur qui dit le matin de chaque jour et le soir de chaque nuit : « Au nom de Dieu Celui dont avec le nom rien ne saurait nuire sur terre ni au ciel, et Il est celui qui entend tout, l’Omniscient » trois fois, rien ne lui nuira ».

” بسم الله الذي لا يضرّ مع اسْمهِ شيَْءٌ في الأرضِ ولا في السّماء و هو السّميعُ العليم”

« Bismillahi l’athi la yadhoro maâ ‘smihi chayoun fil’ardhi wa la fi’samaai wa houwa ‘samiou l’âlim ».

Douâa 1er ramadan

Il est attesté que le Prophète – paix et bénédictions sur lui – disait : « Ô Allâh ! Pour Toi j’ai jeûné et grâce à Tes bienfaits je romps mon jeûne, la soif est partie, les veines sont humides, et si telle est la Volonté d’Allâh, la récompense est assurée. »

دعاء الإفطار في رمضان
كان رسول الله إذا أفطر قال:” اللهمَّ لك صمتُ، و على رزقك أفطرتُ، ذهب الظّمأ، وابتلّت العروق، و ثبت الأجرُ إنْ شاءَ الله

«  Allâhumma laka sumtu wa `alâ rizqika aftartu, dhahaba adh-dhama’u wabtallat al-`urûqu wa-thabata al-ajru in shâ’a allâhu. »